mardi 14 mars 2017

F. Hollande me dégoûte, La Hollande me rassure, les candidats français à la présidentielle me consternent


Alors que la Hollande, l’Allemagne, l’Autriche, et même la Suisse envoient sur les roses les sbires d’Erdogan venus convaincre les Turcs en exil qui bénéficient du double droit de vote, de transformer Erdogan en Pacha tout puissant, la France accueille courtoisement le ministre turc qui peut discourir à l’envie sur le sol français. Seul Hamon parmi les candidats à la présidentielle n’y voit là aucun inconvénient. J’ai honte
Alors, aux urnes citoyens pour changer tout ça. Nous avons le choix entre
Macron, un personnage un peu trouble, mi hystérique (écoutez ses discours), mi beau gosse bien manucuré, mi socialiste, mi libéral, mi ceci ou cela
Fillon, un faux Jésuite, un peu pourri, mais pas trop, qui récupère l’argent -non dû - que sa fille avait mis de côté pour son mariage + tout le reste sur lequel il n'est pas nécessaire de revenir
Hamon, un abruti invétéré qui l’emporte sur ses collègues en promettant un revenu universel qui réduirait les 35 heures à zéro heure de travail.
Mélenchon, un islamo facho, fan de Mohamed qui regrette, comme Hitler, que Charles Martel ait battu les Arabes à Poitiers
 Marine qui veut me priver de mon passeport et promet de couler ce qui reste de la France moribonde et qui tiendra parole si elle est élue.
Voici les candidats pour lesquels je suis censé voter puisque, comme les Turcs en exil, j’ai encore droit à ma carte d’électeur. J’hésite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire